Privé

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous

Locataires de la terre


En 1979, le pape Jean-Paul II a déclaré saint François d’Assise patron céleste des écologistes. Pourquoi ? Parce que la question de l’environnement ne peut laisser indifférent aucun homme de bonne volonté. Comment se situent les chrétiens par rapport aux prédictions plus ou moins alarmistes de certains scientifiques ? Et au fait, qu’en pense Dieu Lui-même ? La Bible nous rappelle que Dieu est le créateur de l’univers et de la terre. Dieu est à l’origine d’une telle diversité d’espèces, d’une telle richesse naturelle !

Cependant, le verset 16 du psaume 115 nous dit : « Les cieux sont la demeure du Seigneur mais il a donné aux fils d’Adam la terre ». Ce passage semble paradoxal ; la terre est à la fois à Dieu et aux hommes. C’est qu’en réalité, Dieu dans son amour pour les hommes a voulu une belle harmonie, une belle collaboration entre lui et eux. Il ne nous a pas confié la terre au point de ne plus avoir aucun droit dessus mais Il nous l’a donnée pour que nous la gérions en son nom. Nous sommes les locataires et non les propriétaires. « Les terres ne se vendront pas pour toujours, car le pays est à moi et vous êtes chez moi des hôtes et des gens de passage. » (Lev 25, 23)

Il faut donc en conclure que l’homme est un gestionnaire des biens de Dieu. L’homme n’est pas tout puissant pour se passer de Dieu et régir la nature à sa place. L’homme doit savoir qu’il devra rendre des comptes à Dieu et qu’il doit respecter la terre et ne pas gaspiller sa nourriture, ses énergies… Voila les principes d’une sainte écologie chrétienne.

Père Dominique Chereau, sv

votre curé

PDF - 578.8 ko