Privé

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous

Le Bon Berger

Chaque année à la même époque, la liturgie nous invite à contempler l’image de Jésus comme Bon Berger qui connaît ses petites brebis, prend soin d’elles et va même aller, véritable folie d’amour, jusqu’à donner sa vie pour elles, pour qu’elles aient la vie en abondance. N’hésitons pas à relire posément et de méditer le célèbre psaume 22 : « Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien…  » Le chapitre 10 de l’évangile selon saint Jean nous offre la même image pleine de tendresse.

L’Eglise a voulu que ce dimanche du Bon Pasteur soit aussi la Journée des Vocations. La relève vocationnelle est-elle une de nos préoccupations ? Prions-nous pour demander au Seigneur des vocations sacerdotales et des vocations religieuses ? Les pères et les frères est-ce si important que cela pour nous ? Jésus, vous le savez, faisait déjà le constat des ouvriers peu nombreux pour travailler à la moisson. Et il invitait aussitôt à la prière pour demander au Père ces ouvriers. (Luc 10 v2). Vous répétez déjà peut-être souvent la belle prière :
« Seigneur, donnez-nous des prêtres !
Seigneur, donnez-nous de saints prêtres !
Seigneur, donnez-nous beaucoup de saints prêtres !
 »

Oui, il faut prier pour demander au Seigneur des prêtres, mais aussi le prier pour les prêtres qu’Il vous a déjà donnés, pour leur fidélité. Il faut prier également pour les parents des prêtres, des religieux et des religieuses qui acceptent d’offrir leur enfant au Seigneur.
L’image du prêtre a beaucoup souffert ces derniers temps, dans le monde entier, dans toute l’Eglise. Aucun pays n’est hélas épargné. Salir l’image du prêtre, c’est salir l’image de Jésus, c’est aussi salir tous les prêtres, même ceux qui essaient, jour après jour, avec la grâce de Dieu, joyeusement, d’être de bons pasteurs selon le Cœur de Dieu.

Ce mardi 7 mai, nous avons appris la nouvelle du décès de Jean VANIER à 90 ans, l’ami des plus faible, ce géant de la tendresse de Dieu qui s’est fait tout proche des plus petits. Jean Vanier n’était pas prêtre, ni marié. Mais il a consacré sa vie aux plus petits des frères de Jésus. Quelle figure magnifique de Bon Berger ressemblant à Jésus, que nous avons tout intérêt à mieux connaître.

Je vous laisse avec les derniers mots si bouleversants de cet homme qui a percé le secret du bonheur.
« Je me sens profondément en paix et dans la confiance. Je ne sais pas de quoi mon futur sera fait, mais Dieu est bon et quoiqu’il arrive, ce sera pour le mieux. Je suis heureux et dis merci pour tout. Du fond du cœur, mon amour pour chacun de vous. »

Père Franck Zeuschner, sv