Privé

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous

Attendre…

Nous n’aimons pas beaucoup attendre, reconnaissons-le. En notre époque ultra-connectée, nous savons à la minute près quand va arriver notre métro, notre bus et même notre taxi… Et pendant ce temps-là, nous nous occupons, fuyant l’ennui et la solitude qui nous font si peur, les yeux rivés sur notre téléphone pour nous occuper, voire nous distraire.
Le temps liturgique qui commence en ce dimanche, l’Avent, est justement le temps de l’attente. Comment allons-nous le vivre ? Certes, ce n’est plus un train que nous attendons, ni le début d’une séance de cinéma, nous attendons Jésus Christ, notre Dieu, notre Roi, mais surtout notre Sauveur et notre frère !
Mais avons-nous besoin de Lui au fond ? Notre métro nous conduit à bon port lui, sommes-nous conscients que Jésus veut nous emmener au ciel, et même commencer à nous le donner dès aujourd’hui ? Cette destination nous enchante-t-elle toujours ? Soyons honnêtes et acceptons de nous interroger. Qu’attendons-nous de Dieu ? Nous pouvons surement reconnaître que notre attente n’est pas si fervente que cela. La joie de Noël c’est Dieu, il n’en est pas d’autre. La fête sera belle si Dieu y est invité et même l’hôte d’honneur.

Le temps de l’Avent ne nous est pas avant tout donné pour constituer notre liste de cadeaux, ni même faire nos courses pour en offrir aux autres, ce qui est encore mieux ! Ce temps (23 petits jours cette année) nous est donné pour préparer nos cœurs à la venue de Dieu. Quel bonheur d’accueillir Dieu en nous ! Prenons tous une petite résolution : dans le domaine de la prière par exemple pourquoi ne pas nous poser un peu dans le Seigneur, soigner un peu plus notre prière et pourquoi pas devant notre crèche qui, le berceau vide, nous fera désirer davantage la venue du Sauveur. Dans le domaine de la charité, deux initiatives envers les plus pauvres vous sont proposées par le biais de l’association Clément Myionnet et du groupe des jeunes pros de la paroisse. Et notre réconciliation avec Dieu ? La journée du pardon de la paroisse aura lieu le mardi 18 décembre, pensons-y. Et la célébration de Noël ? Où serons-nous ? Visiter la famille c’est important bien sûr mais Dieu est-il me premier servi. En quelle église vais-je célébrer Noël cette année ?
Attendre trois semaines… ce n’est pas si long que cela. Savez-vous que le temps de l’Avent nous invite à nous unir à la grande attente de l’Ancien Testament ? Le Peuple attendait le Messie, soutenu par les prophètes. Savez-vous pour qui l’attente est-elle la plus difficile ? Je pense que c’est pour Dieu ! Lui qui n’a jamais joué pas la montre, et qui dès le premier péché et la promesse d’un Sauveur avait hâte de pouvoir réaliser cette promesse qui lui tenait tant à cœur. Oui Dieu est beaucoup plus impatient que nous ! Essayons de Le rejoindre dans cette impatience de sa venue ! Viens Seigneur, ne tarde plus !

Père Franck Zeuschner, sv