Privé
Accueil > Vie de la paroisse > Éditorial > Seigneur, donnez-nous des prêtres !

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous

Seigneur, donnez-nous des prêtres !

Chaque année, en ce quatrième dimanche de Pâques, le Christ se présente à nous comme le bon pasteur, et nous relisons, selon l’année liturgique, un passage du chapitre 10 de l’évangile selon saint Jean.

Nous sommes tout d’abord invités à accueillir cette image du bon berger, c’est-à-dire à reconnaître que sans Lui, nous étions perdus. L’apôtre Pierre nous le rappelle clairement dans la deuxième lecture. Le Christ n’est pas venu sur terre pour un voyage d’agrément, mais pour nous sauver : « C’est pour vous que le Christ a souffert (…) Vous étiez errants comme des brebis ; mais à présent vous êtes retournés vers votre berger, le gardien de vos âmes. » Jésus lui-même ne dit pas autre chose : « Moi, je suis la porte. Si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé (…) Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance. » Une fois de plus, la raison vitale de l’Incarnation est rappelée. Par sa mort et sa résurrection, Jésus offre à l’humanité la vie éternelle.

Aujourd’hui, le Christ continue de prendre soin de son troupeau, c’est à dire de le guider avec tendresse et amour vers la Vie véritable. N’ayons pas peur de relire le beau psaume 22 où cette bonté infinie de Dieu à notre égard est décrite sous une forme imagée. Dieu prend soin de nous, de nos âmes, par les prêtres qu’Il nous donne. Ils ont leurs défauts, leurs faiblesses, mais ils ont été choisis par Lui pour nous guider vers le Ciel.

Il nous est donc demandé de prier pour nos pasteurs afin qu’ils ressemblent toujours plus à Jésus, qu’ils soient chaque jour davantage selon le cœur de Dieu. Ils prient tous les jours pour vous, priez vous aussi pour eux de temps en temps ! Mais il nous est également demandé, à l’invitation même de Jésus, de prier pour demander des vocations sacerdotales et religieuses. Le jour où les effectifs de la paroisse diminueront, on se désolera, à juste titre, mais demandons-nous des prêtres au Seigneur de tout notre cœur, de toutes nos forces ? A Paris, en 15 ans, le nombre de prêtres a diminué d’environ 150. Et pour la France, en vingt ans, le nombre de prêtres a presque été divisé par deux, passant de 29.000 en 1995 à environ 15.000 en 2015. Parmi eux, 10.000 ont plus de 65 ans.

Alors si nous voulons que l’amour de Jésus puisse atteindre toujours mieux les hommes et les femmes de notre temps, il nous faut implorer le ciel pour avoir des prêtres, de saints prêtres, beaucoup de saints prêtres !

Père Franck Zeuschner, sv