Privé
Accueil > Vie de la paroisse > Éditorial > Se laisser conduire par l’Esprit

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous

Se laisser conduire par l’Esprit

Nous célébrons ce dimanche une des plus grandes fêtes de notre année liturgique. Après Noël, où le Père nous offre un Sauveur, après Pâques où Celui-ci nous ouvre les portes du ciel, voici le cadeau par excellence, le Don, à la fois gratuit, immérité et inimaginable. Dieu en effet nous fait don de sa vie, de son Esprit pour changer notre vie.

Le récit de la Pentecôte dans le livre des Actes des apôtres que nous entendons ce dimanche nous donne l’impression que dorénavant nous vivons sur la terre comme au ciel. Plus rien n’est comme avant : Dieu manifeste à la fois sa puissance et sa douceur. Il respecte chacun mais lui propose une dimension et une destinée nouvelle. «  Ils furent remplis de l’Esprit saint  » chacun est envahi de cette force venue d’en haut que Jésus avait promis, chacun devient le Temple de Dieu, non pas pour garder égoïstement ce don mais pour le partager, comme un feu d’amour donné pour embraser le monde entier.

La deuxième lecture n’a rien d’abstraite. Nous ne sommes pas dans des réflexions vagues mais au plus profond de nos vies, au plus intime de ce terrible combat qui se déroule au cœur de chacun de nos cœurs. Rappelons-nous les paroles de St Paul : « Je ne fais pas le bien que je veux et commets le mal que je ne veux pas.  » (Romains 5 v 19) La Victoire du Ressuscité sur la mort parvient jusqu’à nous. Seuls, nous ne sommes capables que des actions qui nous sont décrites : « débauche, impureté, obscénité, idolâtrie, sorcellerie, haines, querelles, jalousie, colère, envie, divisions, sectarisme, rivalités, beuverie, gloutonnerie et autres choses du même genre. » Paul n’exagère nullement, nous le savons bien. Seuls, nous sommes capables du pire. Mais la fête de ce jour vient nous annoncer qu’avec le Seigneur nous sommes dorénavant capables du meilleur. Car « voici ce que produit l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, humilité et maîtrise de soi. » Si ces fruits habitaient davantage le cœur des hommes, le monde ressemblerait davantage au ciel. C’est ce que Dieu rêve déjà pour chacun d’entre nous. Les rêves de Dieu peuvent changer nos vies si nous acceptons de les accueillir et de les vivre.

Que cette fête de la Pentecôte nous renouvelle dans notre intimité avec le Seigneur. Que l’exemple des enfants et jeunes de notre paroisse qui sont confirmés en cette fête ainsi que des adultes du diocèse, confirmés samedi soir, nous fasse vivre de l’Esprit du Seigneur et nous aide à nous laisser conduire par Lui.

Père Franck Zeuschner, sv.