Privé
Accueil > Vie de la paroisse > Éditorial > Par l’Ave Maria le péché se détruira

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous

Par l’Ave Maria le péché se détruira

Nous venons de célébrer la belle fête de l’Assomption de Notre Dame ! Que cette célébration ne reste pas sans lendemain ! En effet, comme lors de la fête de la transfiguration il y a deux semaines, c’est le ciel qui s’entrouvre pour illuminer la terre de sa splendeur. En cette période de vacances, de ressourcement, ces fêtes arrivent à point nommé.
Le triomphe de Notre Dame siégeant au ciel avec son âme et son corps, annonce le nôtre. Nous sommes faits pour le ciel et son immense bonheur. Durant l’année, nos journées trépidantes où nous ne cessons de courir, ne laissent que peu de place à prendre soin de nos vies spirituelles.

J’ai eu la chance cette année de passer quelques heures à Lourdes après le 15 août.

Terre bénie où le démon n’a guère de place. Ce sont des dizaines de milliers de personnes qui viennent humblement remettre leurs existences et ceux qui leur sont chers à la Reine du ciel. Quelle simplicité ! Les « Ave Maria » récités dans toutes les langues s’entremêlent devant la grotte bénie image de toutes les intentions de prière qui se bousculent mais finissent toujours par entrer dans le cœur de Notre Dame tellement à l’écoute de ses enfants.

Oui, tous ceux qui y sont déjà allés savent bien qu’il règne à Lourdes un parfum du ciel, c’est le parfum de la prière, de la reconnaissance envers Dieu pour tous les bienfaits reçus, celui de la confiance aussi pour tout ce que l’avenir nous apportera.

Ne perdons pas le goût de la prière à Notre Dame. Ne négligeons pas la belle prière du « Je vous salue Marie » capable de faire reculer le mal en nous et en dehors de nous.

Je vous laisse relire et méditer quelques strophes d’un célèbre poème de St Louis Marie Grignion de Montfort, ne jugeons pas trop vite ces lignes naïves. Que notre simplicité rejoigne leur profondeur :

1. Que tout chante et publie, d’un ton bien relevé
Les grandeurs de l’Ave en l’honneur de Marie

Par l’Ave Maria, le péché se détruira,
Par l’Ave Maria, le bon Jésus régnera.

2. O divine prière, si l’on vous connaissait
Un chacun vous dirait, jour et nuit sur la terre.

5. Il obtient l’indulgence et la grâce au pécheur,
Au juste la ferveur et la persévérance

6. Par l’Ave qu’on m’écoute, les pécheurs sont changés,
Les démons écrasés, l’enfer mis en déroute.

8. Si je me lève ou couche, en sortant en entrant,
Dehors comme dedans, je l’ai toujours en bouche.

(Le Triomphe de l’Ave)

Deux tristes nouvelles :

Je recommande à vos prières notre cher Père André MORET qui, à la suite d’une chute, s’est retrouvé à l’hôpital d’Évreux. Il doit être opéré en début de semaine suite à une fracture du col du fémur. Prions bien fort à toutes ses intentions pour demander au Seigneur par l’intercession de Notre Dame du Bon Conseil son bon rétablissement et son prompt retour parmi nous.

Nous venons également d’apprendre le décès en Guadeloupe de Louise Clarisse CIANI, fidèle de la paroisse et du groupe « Dieu est Amour ». Louise a fait montre d’un grand courage pour lutter contre la maladie qui vient de l’emporter. Prions bien à toutes ses intentions et à celles de sa famille. Nous célébrerons une messe à ses intentions à la rentrée.

Père Franck Zeuschner, sv