Privé
Accueil > Vie de la paroisse > Éditorial > Ma dernière messe …

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous

Ma dernière messe …

Chaque année au mois de juin, mois des ordinations sacerdotales, les jeunes prêtres fraichement ordonnés célèbrent la messe pour la première fois de leur vie. Quelle émotion ! Par nos pauvres paroles : « Ceci est mon corps livré pour vous » nous rendons présent le sacrifice d’amour du Christ plus fort que la mort. Lors de ma propre ordination, je me souviens bien avoir demandé au Seigneur la grâce de ne jamais m’y habituer. Il m’a exaucé jusqu’à aujourd’hui.

Un jour viendra où ces paroles je les prononcerai pour la dernière fois sur cette terre, un jour viendra où nous recevrons l’Eucharistie pour la dernière fois de notre vie. Mère Térésa, que nous pourrons très prochainement invoquer comme sainte, disait : « O prêtre de Dieu, célèbre cette messe comme si c’était ta première Messe, ta dernière Messe, ton unique Messe. »

Le Père Jacques HAMEL, 86 ans, prêtre depuis 58 ans, ne se doutait sans doute pas que cette messe du 26 juillet serait sa dernière sur cette terre. Mais en donnant sa vie par amour, en livrant son corps, il a été prêtre jusqu’au bout. Il a été configuré à Jésus-Christ « comme un agneau conduit à l’abattoir. » (Isaïe 53)

Chacun de nous a été profondément touché de ce nouveau drame. Le dernier assassinat de prêtre dans son église, en France, remonte à la révolution française et aux guerres de Vendée. Que notre abattement débouche sur une prière plus fervente. Nous ne pouvons plus nous contenter d’être des chrétiens « du dimanche ». Seul le Christ est la lumière du monde. Les millions de jeunes rassemblés à Cracovie pour les Journées mondiales de la jeunesse sont eux-aussi un signe très fort que notre monde court à sa ruine s’il ne se tourne vers Celui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie !

La prochaine fois où nous nous approcherons de l’Eucharistie, que ce soit avec un amour renouvelé : « comme si c’était ma première communion, ma dernière communion, mon unique communion ! »

Père Franck Zeuschner, sv.

P.-S.

Je fais suivre cet éditorial de celui que le Père HAMEL adressait à son troupeau il y a tout juste un mois. Que ses paroles, reçues à la lumière de son martyre, nous aident à vivre davantage de l’Essentiel.

===

L’été, temps des vacances

Les vacances, c’est un moment pour prendre de la distance avec nos occupations habituelles. Mais ce n’est pas une simple parenthèse. C’est un temps de détente, mais aussi de ressourcement, de rencontres, de partage, de convivialité.

Un temps de ressourcement : Certains prendront quelques jours pour une retraite ou un pèlerinage. D’autres reliront l’Évangile, seul ou avec d’autres, comme une parole qui fait vivre l’aujourd’hui.

D’autres pourront se ressourcer au grand livre de la création en admirant les paysages si différents et tellement magnifiques qui nous élèvent et nous parlent de Dieu.

Puissions-nous en ces moments entendre l’invitation de Dieu à prendre soin de ce monde, à en faire, là où nous vivons, un monde plus chaleureux, plus humain, plus fraternel.

Un temps de rencontre, avec des proches, des amis : Un moment pour prendre le temps de vivre quelque chose ensemble. Un moment pour être attentif aux autres, quels qu’ils sont.

Un temps de partage : Partage de notre amitié, de notre joie. Partage de notre soutien aux enfants, montrant qu’ils comptent pour nous.

Un temps de prière aussi : Attentifs à ce qui se passera dans notre monde à ce moment-là. Prions pour ceux qui en ont le plus besoin, pour la paix, pour un meilleur vivre ensemble.

Ce sera encore l’année de la miséricorde. Faisons-nous un cœur attentif aux belles choses, à chacun et à ceux et celles qui risquent de se sentir un peu plus seuls.

Que les vacances nous permettent de faire le plein de joie d’amitié et de ressourcement. Alors nous pourrons, mieux pourvus, reprendre la route ensemble.

Bonnes vacances à tous !

Père Jacques