Privé
Accueil > Vie de la paroisse > Éditorial > La mort vaincue

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous


La mort vaincue

Alors que chaque jour, nous apprenons de nouveaux drames qui semblent nous faire descendre toujours plus bas dans la folie et l’horreur, alors que nous semblons assister à une véritable éclipse de la raison et de l’amour, nous célébrons avec joie ce dimanche la résurrection de Jésus Christ, vainqueur de la mort.

Les célébrations de notre foi ne sont pas du domaine de l’événementiel, une occasion qui nous rassemblerait ponctuellement avant de reprendre la grisaille du quotidien. Ce que nous célébrons, en cette solennité de Pâques, est un fait qui appartient à la fois au temps et qui le dépasse, le transcende. Après ce matin de Pâques, plus rien n’est comme avant. Cet homme qui a été trahi, arrêté, torturé et qui est mort sur la croix après d’atroces souffrances devant de nombreux témoins, cet homme est revenu de la mort, Il est ressuscité ! Et nombreux également sont les témoins qui vont être obligés de se rendre à l’évidence : non seulement le Christ n’est plus dans son tombeau mais il est vivant, nous l’avons vu de nos yeux.

Notre foi chrétienne, sa joie, son espérance et sa force, repose sur ce fait incroyable mais totalement vrai. Désormais, la mort n’a plus le dernier mot ! Et nous passerions encore à côté de la joie de Pâques si nous pensions que la résurrection du Christ ne concerne que lui-même. Car c’est pour nous qu’il est ressuscité. Jésus Christ est bien le nouvel Adam, qui par son obéissance va entraîner vers la Vie éternelle tous ceux qui étaient dans les ténèbres de la nuit et de la mort. Ce ne sont pas de belles phrases ! La fête de Pâques nous montre Jésus ouvrant la porte du ciel, avec la clé unique qui est sa Croix même. La porte est enfin ouverte, pour nous, si nous acceptons d’accueillir ce salut inespéré et immérité.

Que cette fête de Pâques, que nous avons préparée par le temps du Carême, nous redonne la grâce et la joie de notre baptême. Avec toute l’Église rassemblée, chantons notre joie d’être sauvés. Alléluia !

Les Religieux de saint Vincent de Paul de Notre Dame du bon Conseil se joignent à moi pour vous souhaiter une très belle fête de Pâques dans la joie du Ressuscité !

Père Franck Zeuschner, sv