Privé
Accueil > Vie de la paroisse > Éditorial > La Paix soit avec vous !

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous


La Paix soit avec vous !

Ce sont les mots que Jésus adresse à ses apôtres le soir de Pâques, et encore une semaine plus tard. Il vient pourtant de traverser les souffrances de sa terrible passion, il a connu la mort (et nous avons essayé de l’accompagner durant ces heures si dramatiques), il vient d’essuyer toute la méchanceté, l’injustice, la haine des hommes et il nous dit pourtant : La Paix soit avec vous ! En ce moment incroyable où il a vaincu la mort, il ne pense qu’à nous …

Deux mille ans après, cette paix nous manque tant, nous en avons tellement besoin. Paix dans le monde tout d’abord : il n’est pas un seul jour sans que le sang ne coule abondamment sur la terre. Quelle tristesse, quelle honte …

Mais paix aussi au plus intime de nos cœurs … Et si cette paix intérieure était indispensable pour la paix à l’extérieur ? Oui si la paix que le Christ veut nous donner était d’abord en nous, le monde irait mieux. Jésus nous envoie porter cette paix dans nos familles, nos milieux de travail, nos lieux d’étude.

Mais en quoi consiste-t-elle cette paix que Jésus est venu nous apporter ? « Je vous donne ma paix » entend-on à chaque messe. Il ne s’agit sans doute pas tant d’une absence de contrariétés que d’un repos dans le cœur de Dieu. « Tu nous as faits pour toi Seigneur, et notre cœur est sans repos, tant qu’il ne se repose en toi. » disait Saint Augustin. Jésus nous donne sa paix et dans l’évangile de ce dimanche, avant l’épisode de Thomas, il remet à ses apôtres le pouvoir de pardonner les péchés. Vous avez bien lu : à ces pauvres, découragés qui l’ont abandonné à Gethsémani, il fait don de son Esprit saint pour qu’ils puissent remettre, eux et leurs successeurs, les péchés des hommes.

Comme c’est grand ! Comme notre Dieu est riche en miséricorde et c’est pour cela que saint Jean Paul II a justement voulu faire de ce deuxième dimanche de Pâques la fête de la miséricorde divine.

Recevoir le pardon sacramentel du Christ, c’est vraiment accueillir la paix profonde de Dieu dans nos vies et pouvoir apporter cette paix au monde.

Que cette paix soit avec nous tous !

Père Franck Zeuschner, sv