Privé
Accueil > Editoriaux > LOUIS ET ZELIE MARTIN en VISITE AU BON CONSEIL

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous

LOUIS ET ZELIE MARTIN en VISITE AU BON CONSEIL


Le dimanche soir 22 Mai, nous irons chercher les reliques des parents de Sainte Thérèse de Lisieux et elles resteront parmi nous jusqu’au Mardi matin 24 Mai. C’est un immense honneur pour notre paroisse et ce sera une grande source de grâces pour chacun et chacune d’entre nous !

Le Père Zambelli, ancien recteur de Lisieux et de Lourdes animera ces trois jours et le Lundi soir 23 Mai,à 19h, Mgr de Dinechin, notre évêque-auxiliaire viendra présider l’Eucharistie et fera une conférence sur l’actualité de Louis et Zélie Martin pour les familles d’aujourd’hui. Il y aura probablement le témoignage des parents du miraculé. C’est grâce à ce miracle, que les époux Martin ont pu être béatifié le dimanche 19 Octobre 2008, à Lisieux. Nous viendrons, je l’espère, très nombreux prier pour les époux de tous âges, pour les parents, pour ceux qui ont perdu un conjoint, pour ceux qui affrontent la maladie et la mort.
Voici un extrait d’un article de François-Xavier Maigre, paru dans « la Croix » : « Qui étaient les parents de sainte Thérèse et que peuvent-ils transmettre aux familles d’aujourd’hui ? C’est d’abord l’histoire d’un couple. Un couple d’une réelle modernité. Mgr Lagoutte, recteur actuel de Lisieux à dit : « Bien que le monde ait changé, leurs bonheurs et leurs malheurs nous rejoignent. Ils deviennent nos amis, nos parents… La proximité que nous vivions déjà avec sainte Thérèse nous fait entrer dans celle de sa famille ». Si le couple alençonnais suscite une dévotion croissante, c’est sans nul doute en raison de l’abondante correspondance familiale, surtout celle laissée par Zélie. Des lettres qui laissent penser que « Thérèse est bien la fille de ses parents », comme le souligne le vicaire épiscopal du diocèse de Bayeux-Lisieux : « Celle-ci a su glaner, dans la joie comme dans la douleur, tout ce dont elle avait besoin pour pouvoir vivre et grandir dans cet amour qui unissait ses parents », souligne-t-il. Certes, Thérèse les a incontestablement mis en valeur- surtout son père, car elle a peu connu sa mère, morte quand elle-même avait 4 ans et demi-, mais ils ne doivent pas pour autant leur sainteté à leur fille. Loin de là. En fait, « ce serait même plutôt l’inverse », assure Mgr Lagoutte, pour qui « c’est le milieu familial qui a été porteur ».
Le programme complet des festivités vous sera prochainement communiqué.

Votre curé, le Père Dominique Chéreau, sv

PDF - 315.3 ko
Feuille d’Information Paroissiale du 24 avril 2011