Privé
Accueil > Vie de la paroisse > Éditorial > Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous

Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie

Alors que nous progressons dans le temps pascal et que nous sommes invités à entrer plus profondément dans le mystère de Jésus, et dans la vie qu’Il nous communique par sa résurrection, nous écoutons les dernières paroles de Jésus le soir du Jeudi saint, alors qu’il vient tout juste de laver les pieds de ses apôtres. Les évangiles des derniers dimanches du temps pascal seront tirés de ce discours d’adieu de Jésus (Évangile selon saint Jean chapitre 14 à 17).

Ces trois dernières années, les apôtres ont passé leur temps à se nourrir des paroles de leur maître. Mais ce soir, c’est encore diffèrent, même s’ils n’ont pas tout compris de ce qui va advenir, ils pressentent bien que ces paroles de Jésus constituent comme un véritable testament spirituel.

Jésus vient de leur dire qu’il va leur préparer une place. Non pas une place comme les apôtres peut-être se l’imaginaient, mais une place au ciel auprès de Jésus. Jésus nous rappelle bien simplement cette vérité que nous aurions tort d’oublier. S’il est venu sur la terre, c’est pour nous offrir le ciel. Mais le ciel, nous voudrions tellement en savoir plus à ce sujet. Les apôtres eux-mêmes n’ont pas peur de faire des reproches à Jésus : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Le ciel, c’est d’être avec Celui qu’on aime et qui nous aime tellement.

Jésus nous invite à nous en remettre totalement en Lui. Sans Lui, nous ne pouvons rien faire. En même temps, en parlant ainsi, le Christ ne fait nullement preuve d’orgueil. Le chemin dont il parle, est celui de l’humilité qu’il a emprunté toute sa vie, qu’Il vient d’emprunter en lavant les pieds de ses apôtres et qu’il va emprunter jusqu’au bout, jusqu’à la mort sur la croix.

Ce dimanche, notre paroisse a la joie et l’honneur de conférer le sacrement de baptême à neuf jeunes et à quatre enfants plus petits. Prions pour eux, pour leurs parents, leurs parrains et marraines. Qu’ils découvrent chaque jour davantage le bonheur d’avoir Jésus pour ami, pour frère et d’avoir un Père pour qui nous comptons tant.

Père Franck Zeuschner, sv