Privé
Accueil > Vie de la paroisse > Éditorial > Je ne vous laisserai pas orphelins

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous

Je ne vous laisserai pas orphelins

J’aime m’imaginer les apôtres entourant Jésus le soir du jeudi saint. Ils sont suspendus à ses lèvres, ne voulant perdre aucune de ces paroles précieuses que leur Maître leur livre à quelques heures d’entrer dans sa passion. Oh si nous pouvions nous aussi recevoir ces paroles, les accueillir avec autant d’attention, avec autant d’amour.

Jésus parle de l’Amour et de l’Esprit Saint, ne serait-ce pas au fond la même réalité ? Les apôtres ont bien du mal à comprendre, ils ont Jésus que leur manque-t-il d’autre ? Jésus l’annonce, le promet comme « un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité (…) Il sera en vous (…) Je ne vous laisserai par orphelins. » Nous, nous savons que cet Esprit saint est tombé sur les apôtres le jour de la Pentecôte, jour de naissance de l’Église. Depuis ce jour l’Esprit Saint fait vivre l’Église de la vie même de Dieu. Jésus tient sa promesse de ne pas nous abandonner, d’être avec nous tous les jours jusqu’à la fin des temps. Cette nouvelle devrait transformer nos vies et en chasser toute tristesse.

Si Jésus se rendait visible à la paroisse, ne viendrait-on pas du monde entier pour le voir, l’entendre, le toucher ? Il y vient pourtant en personne dans le sacrement de l’eucharistie et on ne se bouscule guère pour aller à sa rencontre. A travers le ministère de nos prêtres, Il nous comble de son amour en nous pardonnant nos péchés, et pourtant on ne se précipite guère pour recevoir ce cadeau d’un prix inestimable qui nous est donné gratuitement à chaque fois que nous le demandons. Nous sommes si légers avec l’Esprit saint qui veut faire sa demeure en nous.

Jeudi prochain, nous célébrerons la solennité de l’Ascension du Seigneur. A partir de ce jour l’Église prie avec ardeur pour demander le don de l’Esprit saint : « Viens, Esprit saint ! » Nous aussi creusons en nos cœurs ce désir de vivre davantage uni à Dieu en accueillant l’Esprit Saint. Il est notre Défenseur, notre Consolateur.

Père Franck Zeuschner, sv.