Privé
Accueil > Vie de la paroisse > Éditorial > Faire la volonté de Dieu

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous

Faire la volonté de Dieu

Alors que nous retrouvons le temps ordinaire de l’Église, les lectures de la Parole de Dieu de ce dimanche nous invitent à discerner la volonté du Seigneur sur nous et à la suivre davantage.

C’est d’abord l’exemple du jeune Samuel que le Seigneur appelle par trois fois dans la nuit. La façon dont le Seigneur s’y prend pour nous parler peut parfois paraître déconcertante. Il nous l’a rappelé dimanche dernier « mes chemins ne sont pas vos chemins et mes pensées ne sont pas vos pensées ». Souvent reconnaissons-le, nous avons aussi du mal à nous mettre à son écoute. « Parle Seigneur, ton serviteur écoute ! » Tels sont les mots de Samuel. N’hésitons pas à les reprendre et à les redire fréquemment dans notre propre prière, car bien souvent nous sommes plutôt tentés de dire au Seigneur : « Écoute Seigneur, car ton serviteur (ou ta servante) parle ! » Oui, écoutons-le !

Le psaume 39, s’accomplit en premier lieu dans la vie du Christ. N’est-ce pas lui, en effet, qui par toute sa vie, sa mort et sa résurrection accomplit pleinement la volonté du Père ? « Non pas ma volonté, mais la tienne ». Nous arrive-t-il de nous interroger vraiment, devant le Seigneur sur ce qu’il attend de nous. Les épisodes terribles que nous venons de traverser nous ont laissé l’effroyable exemple d’hommes pensant agir au nom de Dieu et commettant ainsi la pire horreur. Sans tomber dans de telles atrocités, sommes-nous toujours sûrs que nous laissons le Seigneur éclairer complètement nos esprits et nos cœurs ?

Prenons modèle sur les disciples de notre évangile. Ils veulent s’attacher aux pas du Christ, non pas suivre son enseignement par correspondance, mais vivre avec lui au quotidien, demeurer habituellement avec lui. En ce début d’année, Jésus nous invite, nous réinvite à nous mettre à sa suite, à le suivre de plus près.

Oui, essayons de faire davantage sa volonté en suivant ses commandements, en lui faisant davantage plaisir par nos vies.

Père Franck Zeuschner