Privé
Accueil > Vie de la paroisse > Éditorial > Dieu a besoin des hommes

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous

Dieu a besoin des hommes

Les plus anciens d’entre nous, ou les plus cinéphiles, ont peut-être reconnu dans ce titre celui d’un film célèbre, mettant en scène le roman d’Henri Queffélec « Un recteur de l’ile de Sein » où s’illustre un Pierre Fresnay magistral.

Mais cette phrase magnifique est-elle juste ou pas ?

Un Dieu qui aurait besoin des autres ne serait-il pas un Dieu à qui il manque quelque chose et donc qui est en quelque sorte dépendant ? Reconnaissons-le, notre Dieu n’a besoin de rien ni de personne, mais dans un choix libre, gratuit, fou sans doute et amoureux envers l’humanité, il veut avoir besoin de nous. Le propre de l’amour n’est-il pas de vouloir dépendre de l’autre ? Alors le Seigneur nous dit à chacun et à chacune d’entre nous, « J’ai besoin de toi ! » Rappelez-vous, c’est de cette façon, qui n’est nullement artificielle, qu’il engage le dialogue avec la Samaritaine près du puits de Jacob.

Les exemples dans la Bible et dans toute l’histoire de l’Église foisonnent pour illustrer cette vérité incroyable. Voyez Jonas ! Le passage que la liturgie nous fait entendre ce dimanche suit le refus de Jonas à ce que Dieu lui demande, et pourtant quelle mission, il s’agit de sauver une ville ! Il s’est dans un premier temps dérobé à la mission que Dieu veut lui confier. Puis il obéit et sa parole, sa pauvre parole, dont le Seigneur va se servir va être prodigieuse.

Puis ce sont les premiers apôtres. Il ne s’agit plus de ceux qui demandent à suivre Jésus mais à ceux qui sont appelés par lui et qui le suivent : « aussitôt ».

Le Seigneur a besoin de nous ! Non pas parce que nos qualités lui feraient défaut bien sûr, mais il nous confie la mission de répandre sur la terre la Bonne Nouvelle, la Bonne Nouvelle que Dieu nous aime éperdument ! Certains l’ont oublié, certains l’ignorent ; comme c’est dommage ! Notre paroisse s’est engagée depuis 10 ans dans un magnifique projet missionnaire qui a porté tant de fruits. Cette année, il sera visiblement difficile de faire la même chose, il faudra simplifier et préparer l’année suivante avec zèle et enthousiasme. Mais ne perdons pas cette joie ; nous avons un Dieu qui nous aime, qui nous aime tellement ! Soyons contagieux de cette Bonne Nouvelle sans oublier de l’accueillir continuellement en nous-mêmes.

Père Franck Zeuschner, sv