Privé
Accueil > Vie de la paroisse > Éditorial > Comme elle est belle notre jeunesse !

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous


Comme elle est belle notre jeunesse !

Les actualités de ces semaines d’été ont été bien pauvres en bonnes nouvelles. Les événements tragiques liés à la violence démoniaque du terrorisme, en France et dans le reste du monde, les accidents et les drames de toutes sortes, notre classe politique qui n’a plus la classe depuis déjà un moment et qui ne parvient guère à prendre de la hauteur … Mais où sont donc les bonnes nouvelles ?

Dans la météo peut-être pour ceux qui ont eu la chance d’avoir du soleil, mais plus sérieusement, la seule bonne nouvelle que nos médias ont eu à se mettre sous la dent pendant cet été n’est-elle pas ce formidable élan de jeunesse et de joie que furent ces magnifiques Journées Mondiales de la Jeunesse à Cracovie à la fin du mois de juillet ?

Comme elle est belle notre jeunesse ! Entre deux et trois millions de jeunes catholiques ou chercheurs de Dieu, de toutes les nations, souriants, rayonnants qui se retrouvent ensemble, autour du représentant de Jésus Christ sur la terre. Quel grand chef d’État se targuerait de pouvoir réunir tant de monde ? Même les Jeux Olympiques en sont bien incapables.

Cette bonne nouvelle des JMJ c’est la Bonne Nouvelle de l’Évangile ! Qu’elle nous envahisse et nous enflamme durant ce mois d’août ! « Votre joie, nul ne pourra vous la ravir ! » (Jean 16 v22) dit Jésus à ses apôtres la veille de sa passion. C’est pourtant ce moment précis qu’Il a choisi pour annoncer sa victoire sur le monde.

Nos jeunes pressentent que l’amour du Christ aura toujours le dernier mot sur toutes les violences et les totalitarismes qui se succèdent depuis le premier péché. Le Christ ne nous ment pas ! cela se saurait …

Prenons à notre compte la prière que notre Pape François a laissé à la jeunesse du monde lors de la messe de clôture :

Seigneur, je te remercie parce que tu m’aimes ; fais-moi aimer ma vie ! ”.

Père Franck Zeuschner, sv