Privé
Accueil > Vie de la paroisse > Éditorial > Adoration ou désespoir

Adresse postale :
Paroisse NDBC, 140 rue
de Clignancourt
75018 PARIS

Téléphone :
01 46 06 35 41

Courriel :
contact@notredame
dubonconseil.fr

- La paroisse
- Les horaires
- La communauté
- Histoire
- Contactez-nous


Adoration ou désespoir

Mes chers amis,

Une nouvelle fois, l’horreur de la folie, de la lâcheté et de la haine a frappé notre pays. Des innocents, des personnes vulnérables, des enfants même, rassemblés pour la fête nationale ont été fauchés, de nombreuses vies ont été brisées. Nous restons sans voix devant tant d’horreur.

Que notre prière fervente, renouvelée, rejoigne toutes les personnes anéanties par ce drame, qu’elle intercède également pour ces nombreux défunts dont nous aurions pu nous-mêmes faire partie.

Tout juste un siècle après la « grande guerre » notre pays connaît de nouveau cette tragédie. Celle-ci se manifeste d’une autre façon, plus sournoise, plus diabolique. Comment croire que cela soit possible ?

Accrochons-nous à Jésus Christ. Il nous est impossible de comprendre, d’accepter mais engouffrons-nous dans les bras du Christ. Face à cet abîme de misère engouffrons-nous dans l’abîme encore plus profond de la miséricorde de Dieu. Accrochons-nous, pour ceux qui ne trouveront pas la force de s’accrocher. Ils ont besoin de nous.

Un dominicain, le Père Molinié, avait écrit il y a quelques années un bel ouvrage, exposant la foi catholique, s’intitulant «  Adoration ou désespoir  ». Je pense que les heures terribles que nous vivons actuellement nous replacent devant le choix de ces deux chemins qui s’offrent à tout être humain à un moment donné de sa vie. Ces heures sombres nous invitent à nous recentrer sur l’essentiel de ce qui fait notre vie. Nous ne sommes pas le fruit du hasard, mais de l’amour et de l’amour de Dieu. L’amour est la seule arme du Chrétien même si la tentation est grande d’en utiliser d’autres.

Comme elles résonnent à nos oreilles ces paroles terribles de Jésus : «  L’heure vient où tous ceux qui vous tueront s’imagineront qu’ils rendent un culte à Dieu. Ils feront cela, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi.  » (En selon saint Jean 16 v2)

Oui prions de tout notre cœur pour tous ceux qui aujourd’hui sont dans la nuit.

Père Franck Zeuschner, sv.

NB : Mgr Denis Jachiet célébrera une messe à l’intention des victimes et leur famille à Notre-Dame de Paris dimanche 17 juillet à 18h30.